05.82.95.07.53
Livraison offerte dès 40€


Les colliers anti-aboiement permettent de lutter contre les aboiements intempestifs qui peuvent être une source de stress pour le propriétaire et son voisinage! Pour lutter contres les aboiements excessifs, ANIMAPRO vous propose une gamme complète de produits NUMAXES s'adaptant à tous les types de chiens dès 6 mois : - Colliers à spray, - Colliers à ultrasons, - Colliers à vibrations ou à stimulations électrostatiques... Les produits NUM'AXES mettront un terme aux aboiements indésirables de votre chien. Les colliers anti-aboiement sont fiables et efficaces mais ils doivent être utilisés avec précaution et modération dans le respect du bien être de votre chien. Respect du chien et complicité donnent les meilleurs résultats ! POUR TOUT SAVOIR SUR LES PRODUITS NUM'AXES ET LES CONDITIONS DE SAV ET DE RETOUR CONSULTER LE SITE NUM'AXES : www.numaxes.com Tél. SAV NUMAXES : 02 38 63 36 56 La saviez-vous ? ABOIEMENTS DE CHIEN : LEGISLATION et SOLUTIONS Les aboiements de chiens, nuisances sonores courantes en France relèvent du code de la santé publique (décret du 31 août 2006). Aucun bruit particulier ne doit, part sa durée, sa répétition ou son intensité porter atteinte à la qualité de la vie du voisinage, à la tranquillité, mais aussi à la santé de l’homme (précisés à l’article R.1334-31 du code de la santé publique). Le ministère de la santé considère un bruit « gênant » lorsqu’il dépasse 5 dB le jour (de 7h à 22h) et 3 dB la nuit (de 22h à 7h). La mesure des aboiements, hurlements ou « plaintes » tient surtout compte de leur répétition afin de déterminer la durée cumulée. Des arrêtés municipaux et préfectoraux peuvent compléter les règles nationales, il n’y a pas d’interdiction des aboiements général et absolue mais est légal l’arrêté qui vise le cas où les aboiements sont de nature à troubler la tranquillité publique pour tous les chiens y compris un chien de garde (par exemple : un chien de garde doit avoir subi un minimum de dressage pour n’aboyer qu’en cas de tentative d’effraction). Il est prévu par la loi que chaque propriétaire de chien doit faire en sorte que les aboiements de son chien ne perturbent pas la tranquillité du voisinage. Heureusement la plupart des « discordes » se règlent à l’amiable mais si le propriétaire de l’animal ne fait rien, la procédure est dans un premier temps l'envoi d'un courrier lui mentionnant l’article 1385 du code civil, l’article R.1336-7 du code de la santé publique, l’article R.623-2 du code pénal, si le propriétaire de l'animal ne fait toujours rien, au bout de 14 jours à nouveau l'envoi d'une lettre en recommandée et si malgré les courriers précédents aucune action n’a été réalisée par le propriétaire de l'animal dans le but de stopper les aboiements ou hurlements ou «plaintes», la démarche est d'aller voir la mairie pour trouver tout de même une solution. Si toutes les démarches n’aboutissent toujours pas la dernière solution est la procédure judiciaire avec un courrier au procureur de la république au tribunal de grande instance du département concerné et une plainte à la gendarmerie ou au commissariat de police. L’amende encourue est de 450 € (article R.1137-7) et est également prévue une peine de confiscation de la « chose » dans ce cas là le chien qui a servi ou commis l’infraction (article R.1337-8) (le chien peut être confisqué et confié à une œuvre de protection des animaux). Des sanctions sont aussi prévues pour les personnes morales (article R. 1337-10). Si les aboiements ne sont pas domestiques (chien(s) appartenant à un particulier) mais correspondent à une activité professionnelle, là, c’est le régime prévu par les articles R. 1334-2 et R.1337-6 du code de la santé publique. Heureusement avant d’en arriver là des moyens simples et efficaces existent ! C'est pourquoi Animapro vous propose la gamme ANTI-ABOIEMENT de chez NUM’AXES pour lutter contre les aboiements intempestifs.